Abandon de la centrale de Visé, au profit de projets biomasse de plus petite taille

Le projet de centrale électrique à biomasse, d’une puissance de 150 MW, de la société Bee Green Wallonia ne verra finalement pas le jour.

Plusieurs facteurs motivent la décision du Cabinet du Ministre wallon de l’Energie, M. Jean-Luc Crucke. Ce dernier critique les sources d’approvisionnement annoncées au détriment de la ressource locale (plaquettes de bois sud-africaines et norvégiennes, bois de démolition hollandais), mais également le coût du soutien au projet (jusqu’à 1,3 milliard d’euros pour une durée de 20 ans) et la garantie d’approvisionnement (limitée à 10 ans) de la centrale.

Cet abandon amène à libérer l’enveloppe d’un peu plus d’1 million de certificats verts qui avait été réservée à cette fin. Au lieu d’un projet de si grande ampleur, le gouvernement wallon juge plus raisonnable de favoriser des projets biomasse de plus petite taille, incluant un approvisionnement local, une technologie de valorisation par cogénération et générant des emplois locaux.

Source : Communiqué de presse du Cabinet de Mr Jean-Luc Crucke, Ministre du Budget, des Finances, de l’Énergie, du Climat et des Aéroports.

Pour toute question, contactez notre chef de projet bois-énergie, Pierre-Louis Bombeck

Abonnement