Appel BBI 2018 : moteur du développement de la bioéconomie en Europe

Chaque année, le Bio-Based Industries Joint Undertaking lance un appel à projet pour accélérer le développement de la bioéconomie en Europe. Quels types de projets sont soutenus par le BBI ? Quelle place pour les acteurs wallons dans ces appels ?

Développement de filières à haute valeur ajoutée

Un des objectifs majeurs des projets soutenus par le BBI est la création de nouvelles chaines de valeur. Voici quelques exemples de projets R&D en cours :

  • La valorisation de déchets de l’industrie laitière (lactosérium) en produits à haute valeur ajoutée tels que l’acide polylactique (PLA), plastique biosourcé et biodégradable (AGRICHEMWHEY) ;
  • La production d’algues et le développement de procédés d’extraction de composés d’intérêt (ABACUS) ;
  • La valorisation de pulpes de betterave dans de nouvelles chaines de valeur telles que l’industrie agro-alimentaire et l’industrie chimique (détergents, peintures, composites,…) (PULP2VALUE) ;
  • Le développement d’emballages biosourcés (SHERPACK, BIOBARR, FRESH).

Quelle place pour les acteurs wallons dans ces appels ?

En Wallonie, plusieurs entités se mobilisent en tant que membres du Consortium d’Industriels (BIC) et forment le groupe de travail BIC-Wallonie. Plusieurs PME sont représentées dans le réseau BIC par le pôle de compétitivité GreenWin, en partenariat avec ValBiom.

Les appels à projets du BBI JU permettent de financer des projets de recherche, de démonstration et des actions de support.

L’expérience CELABOR

La participation du centre Celabor à des projets européens tels que les projets BBI lui permet de poursuivre son développement. En côtoyant des instituts de recherche de pointe au niveau européen, le Celabor peut ainsi acquérir de nouvelles compétences en biotechnologies et biomatériaux. Les entreprises wallonnes bénéficieront indirectement de ces acquis grâce au service de support scientifique et technique qu’assure quotidiennement Celabor. Via la participation dans le réseau BIC (Biobased Industries Consortium) et la participation aux stakeholder meeting, Celabor a gagné en visibilité et a été contacté pour incorporer de nouveaux consortiums.

Suite à l’appel à projets BBI 2016, Celabor est partenaire des projets AFTERLIFE et BARBARA sur la valorisation des résidus du secteur agro-alimentaire. Deux nouveaux projets débuteront également au cours de cette année suite à l’appel à projets 2017 et porteront sur le développement de nouvelles sources de protéines.

  • Le projet AFTERLIFE visant à élaborer une solution intégrée pour la récupération et la conversion de fractions pertinentes des eaux usées de l’industrie agro-alimentaire pour en faire des additifs naturels et des bioplastiques.
  • Le projet BARBARA visant à développer de nouveaux matériaux biobasés avec des fonctionnalités innovantes pour l’impression 3D. Ceux-ci seront obtenus à partir de polysaccharides extraits du maïs et de molécules fonctionnelles (colorants naturels, huiles essentielles, molécules antimicrobiennes et agents de renforcement) obtenues à partir de grenades, de carottes et d'amandes.

Ces projets bénéficient de l’expertise et des installations pilotes du département Extraction de Celabor.

Plus d’infos ?  

Vous avez une idée ou un projet en tête ? Vous êtes à la recherche de partenaires ? Vous souhaitez plus d’informations sur les appels BBI ou sur les moyens de soutenir un projet lié à l’économie biobasée (approvisionnement en matières premières, procédés de transformation ou développement de produits biobasés) ? Alors, contactez-nous !

Abonnement