De la spiruline produite grâce à une unité de biométhanisation

L’implantation d’une unité de biométhanisation au sein d’une ferme bretonne a permis de développer une nouvelle spéculation innovante : la culture d’une micro-algue.

Depuis un peu plus d’un an, une ferme bretonne produit de la spiruline. Cette micro-algue possède de nombreuses qualités. Elle peut être consommée brute ou peu transformée (séchée notamment), pour ses qualités nutritionnelles (elle est un complément alimentaire très intéressant car très complet). Elle peut aussi être transformée, notamment pour extraire des molécules d’intérêts (utilisées en cosmétique notamment).

L’implantation de la culture de spiruline a été murement réfléchie au sein de la ferme d’élevage. Une unité de biométhanisation de 250 kW était implantée, et la question de la valorisation de la chaleur se posait. La production de spiruline s’est imposée de par sa demande importante en chaleur (pour le chauffage des bassins et pour le séchage de la spiruline). La spiruline est produite de mars à novembre et est vendue par l’exploitation (GAEC du Cormier).

Bien que ce ne soit pas la première unité de ce genre, le développement de ce type de projet permet une valorisation intéressante de la chaleur. Des projets sont en cours de réflexion en Wallonie, que ValBiom ne manquera pas de suivre.

Plus d’infos ?

Les innovations présentées dans le ValBioMag sont sélectionnées par les ingénieurs ValBiom pour leurs caractéristiques novatrices et pour les solutions qu’elles apportent à des problèmes ne pouvant être résolus auparavant. Cette description de nouveaux produits ou concepts novateurs fait partie de la mission de veille technologique de ValBiom.

Abonnement