ECONICK extrait des métaux du sol par les plantes

ECONICK est une start-up qui fabrique et commercialise des sels de nickel biosourcés, extraits de plantes dites « hyperaccumulatrices ».

L’agromine, un nouveau procédé d’extraction

La start-up ECONICK a pour objectif de valoriser la biomasse générée par des plantes dites « hyperaccumulatrices » pour produire des sels métalliques. Les partenaires du projet utilisent un nouveau procédé d’extraction appelé l’agromine.

Pour rappel, les hyperaccumulatrices agissent comme de véritables « aspirateurs à métaux » qui vont puiser le nickel contenu dans le sol pour l’accumuler dans leurs tissus.

Aujourd’hui, la start-up travaille sur l’extraction du nickel, du zinc et du cobalt. A partir de 2018, elle vise la commercialisation d’autres sels métalliques.

Plus d’infos ?

Fondée en 2016 à Nancy, Econick est l’aboutissement de travaux de recherches réalisés entre l’Université de Lorraine, du CNRS et de l’INRA.

Abonnement