Engie s’engage au 100 % gaz renouvelable en France pour 2050

La société mise sur le biométhane et l’hydrogène pour convertir son gaz. De son côté, l’industrie gazière s’engage également.

L’agriculture, secteur clé du processus

La société a annoncé qu’elle souhaitait sortir du fossile pour proposer une offre 100 % verte. Pour y arriver, Engie s’approvisionne déjà auprès d’une quarantaine d’unités de biométhanisation, notamment du secteur agricole. L’entreprise estime que le gaz "vert" pourrait représenter 10 % de la consommation française dès 2025 et 30 % en 2030.

Elle envisage également de développer la production d’hydrogène, en particulier à partir de la conversion de l’électricité renouvelable en surplus vers de l’hydrogène, notamment pour alimenter des véhicules équipés en piles à combustible.

Le pari de l’AFG : 30 % de gaz vert en 2030

Par ailleurs, l’industrie gazière française (AFG) s’engage dans la transition vers le biométhane et donne une suite concrète à la COP21. L’objectif qu’elle s’est fixée est d’atteindre 30 % de gaz vert en 2030.

Plus d’infos ?

Abonnement