France : De nouveaux captages s’équipent de miscanthus pour préserver la qualité de l’eau

Le syndicat intercommunal de l’eau potable (Siep) de Santerre vient de signer une convention avec trois agriculteurs pour initier une réduction des teneurs en nitrate dans les eaux de différents captages à Caix (Somme). En tout, dix hectares de miscanthus seront plantés chez les agriculteurs, aux frais du syndicat de l’eau.

L’enjeu est important : si les teneurs en nitrate ne descendent pas, une usine de dénitrification devra être construite, ce qui fera augmenter la facture d’eau.

Le miscanthus sera commercialisé par les agriculteurs sur les marchés habituels, à savoir le combustible, la litière animale ou encore l’écoconstruction.

Après Ammertzwiller et Brumath, le Santerre devient le troisième projet français de plantation de miscanthus en vue de la protection du captage local.

Source : Miscanthus : une culture propre pour protéger la qualité de l'eau dans le Santerre – 18/04/2018, www.action-agricole-picarde.com

Abonnement