La France reconnait le digestat comme produit fertilisant

Le 13 juin dernier, le digestat a officiellement été reconnu comme « produit fertilisant » en France. Il n’a donc plus le statut de « déchet » et peut désormais être vendu plus facilement. Le Québec et les Etats-Unis avaient quant à eux déjà franchi le pas.

Du « déchet » au « produit » 

En France, un nouvel arrêté vient de faire passer le statut du digestat brut de méthanisation agricole de « déchet » à « produit ». Cette matière fertilisante sera désormais mise sur le marché uniquement en vrac, par cession directe entre l’exploitant de l’installation de méthanisation et l’utilisateur final, pour des usages en grandes cultures et sur prairies, destinées à la fauche ou pâturées.

L’utilisation du produit sur les cultures maraîchères est interdite, tout comme son mélange avec une autre matière fertilisante ou un support de culture.

Le cahier des charges fixe également les conditions d’emploi du digestat.

Téléchargez l’arrêté.

Les précurseurs

Au Québec, le digestat est considéré depuis 2012 comme une matière fertilisante pour l’agriculture avec un fort potentiel commercial.

Aux États-Unis, l’American Biogas Council (ABC), avec le support de l’industrie du biogaz, a créé l’ABC Digestate Standard Testing and Certification Program (ABC DSTCP) qui vise à faire reconnaitre le digestat comme une marchandise, tel que le compost.

Sources :

Abonnement