Le point sur la certification des pellets de bois

Il existe une grande variabilité des prix sur le marché des pellets de bois, liée en partie à une qualité et des provenances très diverses. La presse faisait encore récemment état de pellets premiers prix provenant de l’importation contenant des polluants (PVC), et dont la piètre qualité pouvait engendrer des pannes dues à l’encrassement précoce des installations de chauffage. Entre bonnes affaires et arnaques, la limite est parfois difficile à cerner pour le consommateur…

Certifié = garantie de qualité

Il convient de toujours vérifier que les pellets sont vendus sous un label de certification. L’utilisation de pellets certifiés apporte à l’utilisateur mais aussi à l’installateur et au fabricant d’appareils de chauffage une garantie sur leur qualité.

Ces pellets certifiés répondent à un cahier des charges strict, en matière de qualité de la matière première, de caractéristiques physiques et chimiques, de pouvoir calorifique, etc.

  • Pourquoi existe-t-il une certification des pellets ?
  • Quelles est la différence entre certification DINplus et ENplus ?
  • Peut-on « tricher » et tromper le consommateur ?

Dans ce document, ValBiom vous éclaire sur ces différentes questions !

Mise à jour : février 2018.

Abonnement