Le projet de directive européenne sur les énergies renouvelables fait débat

Le 17 janvier, le Parlement européen votera la révision de la directive sur les énergies renouvelables qui fixe les objectifs à atteindre à l’horizon 2030. Cette version amende le volet « bioénergies » pour mieux encadrer le secteur. Elle fixe des exigences en termes d’origine durable de la biomasse et de niveaux de performance à atteindre en termes d’économie de CO2.

Récemment, un collectif de scientifiques a exprimé le souhait que ce cadre aille encore plus loin en excluant la possibilité d’utiliser des arbres entiers (bois ronds) pour produire de l’énergie. Leur crainte est que, sans cela, une utilisation déraisonnable des forêts apparaisse avec un impact négatif sur le cycle du carbone.

La question divise, aussi dans le milieu scientifique. Voir quelques réactions ci-dessous.

Abonnement