Le projet Phytosudoe : Portugal, France et Espagne au service du phytomanagement

Le projet de démonstration « Interreg Sudoe[1] » vise à démontrer l’impact positif du phytomanagement sur les sols des sites dégradés et contaminés.

Impacts positifs ?

Le projet permet de développer le phytomanagement pour améliorer la biodiversité, la fonctionnalité et les services écosystémiques de sols dégradés et/ou contaminés dans la zone Sud-Ouest de l’Europe.

Ce projet se clôture en octobre 2018. ValBiom vous tiendra donc informé des résultats obtenus et communiqués par le consortium, au terme du projet.

Enfin, très bonnes nouvelles, leurs derniers événements ont été programmés et les inscriptions sont désormais ouvertes.

  • Second workshop with stakeholders : Oporto, 17 avril 2018.
  • Third edition of the summer course :  Vitoria-Gasteiz, 9 et 10 octobre  2018.
  • Final Conference : 11 octobre 2018, après le « summer school ».  

Visitez le site du projet, très bien documenté. Et n’hésitez pas à poser vos questions au consortium : http://www.phytosudoe.eu/en/

Plus d’infos ?

Début et fin du projet : 1/7/2016 - 31/10/2018
Durée du projet : 28 mois
Fonds FEDER : 947.909,81 €

Demonstration of the improvement in soil biodiversity, functionality and ecosystem services through phytomanagement in contaminated and degraded soils within the Interreg Sudoe area.

 

[1] Le Programme Interreg Sudoe, abréviation de Programme de Coopération Interreg V-B Europe Suroccidental, soutient le développement régional dans le sud-ouest de l'Europe en finançant des projets transnationaux par le biais du Fond FEDER. Ainsi, il promeut la coopération transnationale pour traiter des problématiques communes aux régions de l'ensemble du territoire couvert, comme le bas investissement en recherche et développement, la basse compétitivité de l'entreprise petite et moyenne et l'exposition au changement climatique et risques environnementaux.

Abonnement