« Les super-plantes » : reportage éclairant sur la « phytoextraction par les hyperaccumulatrices »

Début novembre, ARTE a diffusé un reportage éclairant sur la « phytoextraction par les hyperaccumulatrices », une technique de phytoremédiation, intitulé « Les super-plantes ». En 26 minutes, cette vidéo vous explique en quoi cette phytotechnologie peut être connectée à l’économie biobasée et en quoi certains végétaux recèlent des propriétés exceptionnelles. Par exemple : la possibilité de valoriser les métaux captés au cours de leur vie.

La phytoextraction est une des voix explorée pour le phytomanagement des sites marginaux d’usage.

Pour rappel, un site marginal d’usage est un site non utilisable :

  • à des fins alimentaires ou foncières (projet immobilier) ;
  • et/ou présentant des signes d’abandon (site délaissé, pas d’entretien visible ou absence d’entretien dans un futur proche) ;
  • il présente ou non des dégradations ou altérations du sol (pollution, érosion, perte de matière organique, etc.).

Ex : un site avec un historique d’usage comme les dépotoirs, les décharges ou les sites industriels. Souvent, les conditions de culture y sont plus difficiles que sur un site agricole. 

Le phytomanagement des sites marginaux vise la mise en œuvre d’une plantation sur ces sites afin de :

  • Créer des produits/matériaux innovants, des bioénergies ;
  • Agir sur la dégradation/altération du sol. Autrement dit : la phytoremédiation du sol ;
  • Ou les deux. 
Découvrez le reportage ARTE-Xenius, diffusé le 2 novembre dernier.

Abonnement