ValBiom fait grandir vos projets biomasse

Portrait

En 2017, plusieurs organismes ont rejoint le réseau ValBiom. Ils pourront désormais compter sur le conseil personnalisé et l’expertise de l’équipe, mais aussi bénéficier d’une meilleure visibilité. Découvrez les visages de nos nouveaux membres !

1. SILOX sa

SILOX (Société Industrielle Liégeoise des Oxydes) commercialise – à travers le monde – deux types de produits : des agents réducteurs à base de dithionite de sodium et une gamme étendue d’oxydes de zinc destinés à l’industrie du caoutchouc. Le dithionite de sodium est principalement utilisé pour le blanchiment de la pâte à papier ou du textile. Au vu de l’actuelle diminution de la part de marché du débouché « pâte à papier », SILOX a décidé de diversifier ses activités. Notamment grâce au principe de dégradation de la lignine, une matière présente dans des plantes vasculaires et dans quelques algues. Ce principe de dégradation s’inscrit dans une volonté de transformer durablement de la biomasse en produits biobasés et en bioénergie. Raison pour laquelle SILOX a aujourd’hui décidé de s’associer à ValBiom.

Contact : Jean-Luc Wertz

2. Celabor

Le laboratoire Celabor est un centre de recherche indépendant et agréé en Wallonie qui compte une équipe pluridisciplinaire de 45 scientifiques. Celabor assure un support aux entreprises dans les domaines de l'agro-alimentaire (nutrition et extraction), de l’environnement, de l’emballage, du papier/carton et du textile). Ses activités liées au secteur biomasse sont l’analyse chimique ou physico-chimique de biocombustibles, la valorisation des pellets, les valorisations de cendres et d’incinération de biocombustibles ou encore l’étude des polymères biosourcés.

Contact : Marc Cludts

3. Maison de la Mehaigne et de l'Environnement Rural

L’association MMER a pour objet de promouvoir (via la sensibilisation et vulgarisation) la connaissance générale de l’ensemble des composantes de l’environnement rural. Dans le cadre de l’axe LEADER (Liaison Entre les Actions de Développement de l'Economie Rurale), le MMER entend valoriser des sous-produits de l’agriculture et de la biomasse. Notamment, via son projet « La valorisation du saule » dont l’objectif est de valoriser sa capacité à produire en grande quantité du bois flexible et résistant, en capitalisant sur des techniques telles que l’architecture et le génie végétal, la vannerie et la filière bois-énergie. 

« En rejoignant le réseau ValBiom, nous espérons bénéficier de ses savoir-faire en phytoremédiation. »

Contact : Françoise Hogge, coordonnatrice du MMER

4. Kessler Frères

Cela fait 12 ans que l’unité agricole de biométhanisation de la famille Kessler tourne. Ces pionniers ont participés à la mise en place de la filière en Wallonie. Aujourd’hui, ils continuent à développer leur activité. Leurs trois unités de cogénérations (865 kW au total) produit annuellement 5.900 MWhél et 7.200 MWth.

« La (re)valorisation de produits grâce à la biométhanisation est très importante. Ce qu’on attend de ValBiom, c’est un soutien, une aide technique et qu’il joue un rôle de relais de nos besoins aux institutions politiques. » 

Contact : Jean Kessler

5. PhiTech (sprl)

PhiTech est une jeune entreprise wallonne active dans le secteur de la biomasse. Mise sur pied en 2016, l’entreprise apporte aujourd’hui des solutions variées au consommateur pour lui permettre de valoriser ses cultures de saules.

« En tant que société, on a besoin de scientifiques et de personnes ressources pour aiguiller les demandes de nos clients vers des professionnels du secteur. Etre membre de ValBiom, nous permet donc d’étendre notre réseau et de conseiller nos clients. »

Contact : Olivier Poncin

6. Siterem

Siterem est un bureau d’étude en environnement (contamination, pollution du sol, des eaux, de l’air) qui vise à réhabiliter des terrains pollués. Cela passe par l’échantillonnage et le forage de sols ou le prélèvement de l’eau souterraine. Le bureau a déjà lancé différents programmes de recherches sur la phytoextraction et la phystostabilisation avec des universités et a également mené un projet de phytomanagement sur un site pollué à Angleur (Liège). 

« En tant que membre, ValBiom nous permet de mieux maitriser le phytomanagement de friches industrielles par la plantation en vue de produire de la biomasse de qualité. L’intérêt est également de pouvoir discuter avec d’autres membres pour créer de nouvelles synergies et imaginer de nouveaux projets. »

Contact : Vincent Vanderheyden, administrateur délégué

7. Xylowatt            

En 2017, la société Xylowatt – anciennement membre – a décidé de renouvelé sa confiance en ValBiom. Cette spin-off de l’UCL, créé en 2001, est spécialisée dans le développement d’unités de gazéification au départ de biomasse solide et de déchets. Sa particularité : l’entreprise a développé un brevet qui permet de produire du gaz sans goudron. « C’est un produit intéressant car, une fois injecté dans un moteur de cogénération, on peut l’utiliser pour produire de l’électricité et de la chaleur renouvelables, » explique Geoffroy Corbisier, Business Development Manager.

Actuellement, l’entreprise planche sur un projet à Mont-Godinne. Celui-ci devrait être opérationnel au second semestre 2017.

Contact : Geoffroy Corbisier

8. GAL - Tiges et Chavées

Le GAL Tiges et Chavées est un Groupe d’Action Locale (partenariat public-privé) actif sur les communes de Gesves, Assesse et Ohey. L’un de ses objectifs vise le développement d’une filière locale de biomasse énergie.

« Deux raisons nous ont poussé à adhérer au réseau ValBiom : bénéficier de l’expertise de l’asbl en tant que facilitateurs bioénergies, mais aussi encourager et appuyer ses démarches auprès de la Wallonie pour que la Région développe plus d’outils d’aides en faveur des porteurs de projets. »

Contact : Stephan Vis, chargé de mission énergies vertes

9. GAL - Pays des Condruses         

Le GAL Pays des Condruses couvre les communes condrusiennes de Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot. L’une de ses actions vise à trouver des alternatives renouvelables pour la production d’énergie. Dans cette optique-là, plusieurs acteurs sont déjà passés à l’action sur le territoire du GAL : Ochain Energie (construction d’une unité de biométhanisation), Condroz Energie Citoyenne (projets d’hydroélectricité), Chanvr’ECO, etc.

Contact : Marc Wauthelet, coordinateur du projet « Transitions énergétiques territoriales »

10. Agronova

Agronova (Havelange) est une société d'import / export de matériel agricole. Actuellement, Laurent Tonglet, administrateur de la société, supporte un projet complexe à Ohey. Celui-ci vise, d’une part, à amener une ferme du village vers l’autonomie énergétique et fourragère et vers une bonne gestion du traitement de ses déchets, et d’autre part, à amener Ohey vers une autonomie alimentaire et une gestion optimisée de son recyclage. Le projet de « ferme innovante » porté par Laurent Tonglet a également pour volonté d’accueillir des groupes ou personnes afin de les sensibiliser à ses diverses activités telles que l'aquaponie, l'élevage d'insectes ou la permaculture.

Contact : Laurent Tonglet

11. HesbEnergie scrl

La coopérative HesbEnergie vise à impliquer les citoyens dans le développement local des énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse, hydroélectricité), de manière à assurer une gestion, une exploitation et un contrôle citoyens sur la production et la fourniture d’énergie. Elle promeut également auprès de ses associés et du grand public une utilisation rationnelle et responsable de l’énergie et une orientation vers l’utilisation d’énergies d’origine renouvelable.

Contact : Vincent Eylenbosh

12. BioConstruct    

L’entreprise allemande BioConstruct construit et exploite des unités de biométhanisation.

Contact : Guillaume Ponsin

13. Biomasse sprl  

Actif dans le milieu forestier longtemps, José Darchambeau a lancé BIOMASSE sprl en 2014. La société intervient essentiellement dans un processus de valorisation de ressources forestières peu ou pas utilisées, à savoir des sous-produits de l’exploitation forestière, des taillis peu valorisables, des rémanents de mises à blanc…

Contact : José Darchambeau

14. CogeO sprl        

La société CogeO se positionne sur le marché comme Assistant à Maître d'Ouvrage (AMO) pour les projets de cogénération et de méthanisation. En parallèle, elle développe également des projets de micro-méthanisation.

Contact : Thomas Morgan

15. Every2D scrl     

L’une des activités de la société Every2D consiste à valoriser au mieux les déchets et connexes de bois, déchets verts, et toutes autres matières organiques. En contact avec de nombreuses plateformes de petites ou de moyennes tailles, Every2D peut acheter ou vendre des produits, pour ou issus d'unités de cogénération ou biométhanisation en Belgique, France et Grand Duché du Luxembourg.

Contact : Thibaut Jacquet

16. Eric Jonkeau (Elevage du Preai)

Eric et Claudine Jonkeau-Fontaine et leur fils Pierre-Oliver gèrent une ferme de polycultures élevage, comportant des troupeaux Holstein et Blanc-Bleu dans le petit village de Taverneux près d’Houffalize.

Depuis 2006, Eric Jonkeau travaille sur un vaste projet : amener sa ferme laitière vers une autonomie énergétique et alimentaire. Pour parvenir à l’autonomie énergétique, il a décidé d’implanter chez lui une unité de biométhanisation (250 kW) dont les intrants seront composés de 3.000 t de lisier, 3.000 t de fumier et de fientes de poules. La mise en service est prévue pour 2018.

Contact : Eric Jonkeau

17. Nerxio sprl       

Nexio SPRL est une société de conseil et de management spécialisée dans les énergies vertes et le secteur de l'énergie. L'entreprise s'intéresse notamment au développement de projets de biométhanisation. 

Contact : Jacques Adam, co-fondateur de NPG energy NV et de NPG Invest CVBA.

Si vous désirez devenir membre du réseau ValBiom, n’hésitez pas à nous contacter

Abonnement