Vers une gestion et une valorisation des sols pollués en Wallonie

La convention de collaboration entre l'Institut Scientifique de Service Public (ISSeP), l’asbl Valbiom et SPAQuE pour un projet de phytomanagement a été approuvée ce jeudi par le Gouvernement wallon.

L’objectif de ce projet est d’étudier la faisabilité du développement de cette pratique dans le cadre de la réhabilitation de friches industrielles ou de décharges en Wallonie.

Ce partenariat vise à :

  • améliorer les connaissances dans le phytomanagement en Wallonie;
  • appliquer la phytostabilisation sur des sites pollués afin d’évaluer la capacité de la technique à stabiliser les polluants tout en gérant les risques pour la santé humaine, l’écosystème et les nappes phréatiques ;
  • contribuer au développement durable grâce à une réflexion sur l’utilisation de la biomasse produite dans une logique d’économie circulaire.

Le dispositif de phytomanagement sera mis en œuvre sur 3 nouveaux sites d’expérimentation : à Hensies sur un site de dépôt de sédiment, à Boussu sur une ancienne décharge et sur un 3ème site dont la sélection est actuellement en cours.

Lire l’entièreté du communiqué de presse.

Abonnement