Wallonie : un secteur céréalier aux potentiels multiples

En Wallonie, le secteur céréalier occupe deux tiers des surfaces agricoles. Parmi les céréales cultivées, le froment et l’orge atteignent des rendements parmi les plus élevés au monde. Par conséquent – pour notre région – ces cultures offrent de nombreux potentiels de valorisations aussi bien alimentaires que non alimentaires.

Parallèlement, ce secteur risque de grandement évoluer à l’avenir face à des problématiques telles que la compétition entre usages alimentaires et non alimentaires ou la dépendance de la Wallonie vis-à-vis des importations de céréales.

Dès lors, bien qu’étant une composante majeure de notre paysage agricole actuellement, quel sera l’avenir de notre secteur céréalier ? A quelles évolutions doit-on s’attendre demain ?

C’est – notamment – à ces questions qu’a tenté de répondre Florence Van Stappen, ingénieur agronome au CRA-W, dans sa thèse défendue en septembre dernier :

“Environmental sustainability of the Walloon cereal sector using life cycle assessment (LCA) fed with local data. Current situation and potential evolution scenarios »

Dans sa thèse, Florence Van Stappen a travaillé sur trois questions de recherches, déclinées en trois publications :

1.Exercice de scénarisation : Quelle est la vision des acteurs concernant le futur du secteur céréalier wallon ? Quelles sont les opportunités de développement envisageables ?

Van Stappen F, Delcour A, Gheysens S, Decruyenaere V, Stilmant D, Burny P, Rabier F, Louppe H & Goffart JP (2014). Etablissement de scenarios alternatifs de valorisations alimentaires et non alimentaires des ressources céréalières wallonnes à l’horizon 2030. Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement 18(2): 193-208 ;

  1. Production : Quelle est la durabilité environnementale de la production wallonne de céréales ? Quels sont les paramètres les plus sensibles, à ajuster en priorité aux conditions locales pour mener des analyses du cycle de vie (ACV) de qualité ?

Van Stappen F, Mathot M, Loriers A, Delcour A, Stilmant D, Planchon V, Bodson B, Leonard A & Goffart JP (2017). Sensitive parameters in local agricultural Life Cycle Assessments: the illustrative case of cereal production in Wallonia, Belgium. The International Journal of LCA; online 16 May 2017 ;

  1. Transformation : Comment tenir compte de la multi-fonctionnalité des systèmes agricoles ? Cas d’étude: quelle est la durabilité environnementale de la production de biogaz à partir de maïs ?

Van Stappen F, Mathot M, Decruyenaere V, Loriers A, Delcour A, Planchon V, Goffart JP & Stilmant D (2016). Consequential environmental life cycle assessment of a farm-scale biogas plant. Journal of Environmental Management; 175: 20-32.

Un secteur aux perspectives globalement positives

L’auteur de la thèse tire plusieurs conclusions de ses analyses. Entre autres :

  • La filière céréales restera – à l’avenir – au cœur de l’agriculture wallonne, avec de nombreuses opportunités de diversification (ex : bioraffineries) ;
  • Un intérêt certain de l’utilisation de données locales pour les ACV agricoles. Il faut cependant améliorer la modélisation des émissions au champ et tenir compte des impacts tels que le stockage du carbone dans le sol, la biodiversité ou l’eau ;
  • L’utilisation des intrants pour la production de céréales wallonnes à destination de l’alimentation animale est efficace. Cependant, il faut tenir compte des rotations (approches systèmes, inter-cultures, cultures associées) et de l’existence de pratiques alternatives (bio, agriculture de conservation, etc.) ; …

Plus d’infos ?

Florence Van Stappen a obtenu le titre de Docteur en sciences agronomique et ingénierie biologique le 15 septembre, suite à la défense publique de sa thèse.

Abonnement