Bioénergie AE Côte-Nord reçoit un montant de $76,5 millions, sur un total de $103,9 millions, des gouvernements du Québec et du Canada pour l’implantation de l’usine.

L’utilisation de biométhane comme carburant nécessite deux avancements pour pouvoir se concrétiser en Wallonie : l’accroissement de l’utilisation du CNG (gaz naturel comprimé) dans le secteur des transports et la production et l’injection de biométhane. La Wallonie avance à grand pas en vue d’atteindre ces deux objectifs.

Injecter du biométhane dans les réseaux de gaz naturel ou l’utiliser comme carburant routier sont des solutions complémentaires à la cogénération dans la perspective d’une valorisation optimale du biogaz produit par biométhanisation. Deux débouchés qui pourraient voir progressivement le jour en Wallonie. 

Pages

Abonnement